Ah, le Web 2.0 …

photographe en PACA – de l’intérêt des réseaux sociaux.

 

Bein voilà, fallait bien y aller !  Voilà quelque temps (plusieurs mois ?) qu’on me rabâche “mais tu n’es pas sur Facebook ?”. Alors j’ai fini par revoir mon avis. C’est vrai, ma présence sur le web est quasi-inexistante. Un site web mis à jour un fois l’an, une newsletter … oui, une seule et plus rien … Non pas que l’actualité manque, c’est le temps surtout. Alors depuis ce début d’année, j’utilise (un peu) Twitter pour annoncer mes publications, transmettre des informations que je juge pertinente. çà me convient bien – c’est simple, c’est court et ça marche. Mais finalement, c’est un peu creux. Pourtant les astuces ne manquent pas pour publier différemment (des photos surtout), mais je vous avoue que je passe déjà suffisamment de temps à comprendre ces mécanismes … je me suis donc satisfait (voire félicité ! ) de ces quelques news que seules les personnes qui me suivent profitent quelques secondes sur le fil d’actu de ce micro-blog. Car finalement, Twitter est assez peu connu du grand public (enfin, dans mon entourage en tout cas) en comparaison avec Facebook.

Alors comment faire ? Facebook peut-il avoir un intérêt professionnel ? Peut-on éviter d’y déverser tout un tas de futilités et rester “in” ? Après avoir lu tout un tas de billets sur le sujet, la réponse semble positive sous réserve de ne pas trop déraper et se faire happer par le mouvement, car je demeure atteint d’une sorte de paranoïa en ce qui concerne la diffusion et l’utilisation des informations de chaque compte (à tort ou à raison ?), mais j’me soigne ! En bref, communiquons sciemment !

J’ai donc créé mon compte Facebook puis rapidement, ma page Facebook où il convient de faire “J’aime” ! Merci d’avance 😉

Dans la foulée, j’ai créé ce blog, dont les billets sont automatiquement publiés sur Twitter et sur Facebook. Par dessus le marché, mon site est en refonte totale. Et je réfléchi aussi à une solution de stockage et de présentation de mes archives. Ouf …

Nouvelle mouture de mon site, bientôt, bientôt, bientôt …